29 juillet 2020

Vizcab, la décarbonation des bâtiments, une formidable opportunité pour la filière !

Guillaume Lafont et Thomas Jusselme sont des passionnés de Construction Durable. Ils ont parcouru le monde entier pour aller à la rencontre d’experts de la construction. De ce chemin initiatique est née Vizcab, une startup qui a imaginé un outil pour modéliser dès les phases amont de conception, l'empreinte carbone d'un projet architectural. Entretien avec Guillaume Lafont, co-dirigeant de Vizcab.

Pourquoi Vizcab ?

Nous sommes des entrepreneurs dans l’âme et après notre tour du monde qui nous a, entre autres, permis de prendre conscience de la nécessité d’un bâtiment sobre et confortable, nous avons décidé de créer il y a 15 ans notre première société d’ingénierie dédiée à la maîtrise des conforts et des impacts environnementaux du bâtiment.
Cette trajectoire, croisée à un engagement actif en enseignement & recherche nous a amenés à créer en 2015 une startup adressant l’enjeux de la décarbonation des bâtiments. Dans l’énergie, il peut y avoir une délégation de la part des donneurs d’ordre, mais pour le carbone ce n’est plus possible, car tout est carbone. Avec Vizcab, notre approche est ainsi d’associer les potentiels des sciences de la donnée et celles du digital dans un objectif : favoriser la construction de bâtiments bas carbone avec des outils accessibles à tous les acteurs, les maîtres d’œuvre bien sûr, mais aussi les maîtres d’ouvrage, les prescripteurs initiaux- qui sont aussi ceux qui maîtrisent le bilan économique d’une opération immobilière.


Guillaume Lafont

Quelles sont les offres que vous proposez au marché ?

Nos solutions sont des outils d’aide à la décision et de conception bâtiment en Analyse de cycle de Vie. Les acteurs du bâtiment et de l’immobilier peuvent consolider dès l’amont la performance énergie-carbone de leurs projets de construction et bâtir des stratégies robustes techniquement et sécurisées économiquement.
Vizcab, c’est aujourd’hui trois solutions : Vizcab EXPLO, un outil d’aide à la décision utilisé sur les phases amonts (faisabilité, esquisse),  Vizcab EVAL, un logiciel gratuit de calcul carbone  “Réglementaire”, est utilisé par les bureaux d’études, et enfin, Vizcab DASHBOARD, un outil complet de qualification, capitalisation, benchmark, reporting de la data E+C pour les opérateurs engagés dans des trajectoires de neutralité carbone. Après une période de formation, nos clients deviennent peu à peu autonomes sur les logiciels et les méthodes de conception en ACV. Dans notre domaine, les enjeux de formation et d’accompagnement des équipes de terrain sont énormes. C’est notamment ce support offert à nos clients qui nous distingue de nos concurrents. 

Comment fonctionne Vizcab EXPLO ?

Il faut tout d’abord configurer la volumétrie du projet à partir d’une esquisse en 3D. Puis, l’outil pose des questions sommaires : s’agit-il de logements, de bureaux, dans quelle région se situe le projet, quelle exposition, quel climat …Une fois ces informations complétées l'application Vizcab prend le relais et génère une galaxie de scénarios. Chaque scénario est une combinaison de paramètres architecturaux, techniques et constructifs. Vizcab peut créer théoriquement jusqu’à 2 milliards de combinaisons, mais il effectue un tirage statistiquement représentatif de 20 000 scénarios et estime pour chacun d’entre eux leur performances carbone, énergie, biosourcé, ainsi qu’un indicateur de sensibilité économique. Une fois cette base de données de simulations générée spécifiquement pour chaque projet, l’appli propose des modules de datavisualisation interactive, qui permettent à l’utilisateur d’explorer ce champ des possibles et identifier rapidement quelle performance multicritères est atteignable, sur quels leviers de conception prioritaires il s’agit d’agir mais également de se rendre le plus tôt possible comment certains choix peuvent contraindre ou, au contraire, rendre plus flexible l’atteinte des ses objectifs environnementaux du projet.

A l’heure où la transition énergétique s’accélère, quelle perspective pour Vizcab ? 

La prise de conscience généralisée concernant la pression anthropique et l’impact des activités humaines sur son environnement sont des lames de fond. Nous sommes en ce sens avec Vizcab, comme c’est le cas pour toutes les solutions dédiées à la transition énergétique, au bon endroit, au bon moment. Mais, au-delà des changements de comportement qui s’amorcent, le levier du bas carbone est bien qui va devenir réglementaire. Ça fait 10 ans qu’on sait que ça va arriver et 10 ans que la filière ne se sentait pas prête. Maintenant il faut y aller. La RE 2020 issue du label E+ C- entrera en vigueur le 30 juin 2021. C’est un changement de paradigme qui va rendre obligatoire et ainsi massifier les  calculs carbone. La France sera le 1er pays au monde à adopter cette démarche. C’est une opportunité formidable pour la filière. Nous aurons un temps d’avance sur les autres pays, notamment l’Allemagne et la Grande Bretagne et nous pourrons mettre au point des solutions qui pourront être exportées tout en accélérant sur notre marché domestique.… Nous passerons de l’affichage à la réalité, une vraie opportunité business qui va mobiliser les talents pour le secteur du bâtiment qui est souvent jugé comme moins attractif par les jeunes diplômés.. Dans ce contexte, notre vision chez Vizcab c’est que le digital a tout le potentiel pour accélérer la transition environnementale du secteur de la construction. Avec un impératif, se mettre au service de l’humain ; en automatisant tout ce qui doit l'être, afin de catalyser les processus de réflexion et de prise de décisions des acteurs en faveur d’un bâtiment plus sobre et décarboné.

Partager cette page :
Actualité précédente