19 octobre 2020

HEIWA ou comment décarboner la climatisation !

A l’heure du réchauffement climatique et de la transition écologique, les consommateurs sont face à une contradiction difficile à gérer, leur bien-être ou la planète ! HEIWA, fabricant de climatiseur a choisi la voie de l’éco-responsabilité pour faire sa part dans la décarbonation de son activité tout en transformant le client en consomm’acteur. Echanges avec Franck Beauvarlet, dirigeant de HEIWA France. 


Franck Beauvarlet,
dirigeant de HEIWA France


La technologie permettra-t-elle un jour de concevoir des climatiseurs 100% verts ? 


Aujourd’hui, les climatiseurs ont fait de gros progrès d’un point de vue environnemental mais la technologie semble au bout de la thermodynamique. Les fabricants peuvent faire leur part en utilisant le fluide réfrigérant R32, plus décarboné que le R410. Son potentiel de réchauffement est 3 fois plus faible que le R410 et on peut réduire ainsi de 30% la quantité de fluide utilisé. La R&D a fait avancer la décarbonation mais on ne pourra jamais afficher un produit totalement écolo, c’est sûr ! 

Alors, comment la climatisation qui devient de plus en plus indispensable, peut-elle relever le défi de la transition écologique ? 


Le consommateur est face à une contradiction. En pleine canicule, il rêve du confort de la climatisation et en même temps il a mauvaise conscience pour la planète… notre principal enjeu, nous fabricants, c’est l’information et la pédagogie. D’abord, il y a beaucoup d’idées reçues à combattre sur la consommation d’un climatiseur.  Avec une Pompe à Chaleur (PAC), on produit du froid mais aussi et surtout du chaud, (pour les 3 / 4 de son utilisation). Et une PAC aujourd’hui est 2 à 4 fois plus efficiente qu’un radiateur électrique. Alors que son taux de transformation est de 1 kWh consommé pour 4 kWh produit, il est de 1 pour 1 pour le classique radiateur électrique. Et les vieilles chaudières au fioul que le gouvernement incite aujourd’hui à changer ne supporte pas non plus, la comparaison. Donc, le premier message à faire passer, c’est qu’une climatisation est le système de chauffage le moins carboné aujourd’hui. 


Et en mode froid ?


Le constat est simple, les périodes de canicules se multiplient, parallèlement la crise sanitaire que nous traversons dope le télétravail, donc on peut s’attendre à ce que les besoins de rafraichissement s’amplifient. Pour réduire la consommation d’énergie engendrée, l’utilisateur devra d’abord apprendre à ne pas surexploiter son équipement. Il devra veiller à la bonne isolation de son habitation, ensuite à ce qu’il n’y ait jamais plus de 7 ° d’écart entre l’intérieur et l’extérieur, ce n’est pas bon ni pour la consommation d’énergie, ni pour le corps. Ensuite, il faut profiter de l’air frais de la nuit pour aérer. Enfin il faut savoir utiliser sa climatisation et maitriser son thermostat. Si une climatisation est bien utilisée, en réalité, elle consomme peu : son taux de consommation SEER est de 1 kWh pour 6 à 8,5 de kWh de froid produits.


Les fabricants peuvent-ils aller plus loin ?


Des actions sont toujours possibles pour décarboner. Par exemple chez HEIWA, nous travaillons depuis fin 2019 avec une ONG, Tree Nation, sur le principe de compensation carbone pour les transports associés à tous les produits et pièces que nous achetons et assemblons, de l’usine jusqu’au client final. En calculant notre consommation de CO2 générée par nos transports, Tree Nation nous aide à déterminer le nombre d’arbres à planter et l’endroit où les planter…. Cette année, nous avons déjà créé une forêt HEIWA au Nicaragua. Et nous venons de lancer la 2ème étape, cette fois sur le carbone généré par l’utilisation des PAC Air / Eau. Ce sont des équipements plus chers, donc nous pouvons investir davantage.  Sur la base du calcul de Tree Nation, en plantant 30 arbres par PAC installée, la compensation carbone est assurée pour toute sa durée de vie. L’ONG est une véritable caution pour les clients finaux à qui nous proposons également de contribuer en plantant des arbres. Ainsi, tout le monde fait sa part. 


Mais vous pouvez aussi agir sur le type d’énergie consommée ?


Oui, c’est ce que nous commençons à faire. Nous nous sommes associés à Urban Solar Energy, un fournisseur d’électricité 100% verte. Lors de l’installation, nous conseillons à nos clients à faire le choix d’une énergie complètement verte. Cette année, en cadeau de bienvenue, nous leur avons offert deux années de consommation estivale de leur climatiseur chez Urban Solar Energy. Les marques ne peuvent pas tout faire, les clients doivent devenir consomm’acteurs.


Et côté installateurs ?


Les installateurs ont vraiment bien accueilli cette démarche, notamment les jeunes installateurs qui sont bien en phase avec les valeurs environnementales et fiers de pouvoir proposer une marque accessible, entrée ou milieu de gamme, respectueuse de la planète. Les installateurs sont sur le terrain, ce sont nos prescripteurs et si on veut que ça avance, ils doivent avoir aussi cette sensibilité-là.

En savoir plus sur la démarche d’écoresponsabilité de HEIWA

Partager cette page :
Actualité précédente
Actualité suivante