19 février 2018

Rénovation thermique dans l'ancien : les bonnes pratiques

L'Agence qualité construction (AQC) vient de publier  un guide visant à diffuser des bonnes pratiques de rénovation énergétique dans des bâtiments anciens. Une mine de solutions.

Actu 3.jpg

La rénovation énergétique de bâtiments anciens est souvent jugée complexe, et ce d’autant plus quand l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est impossible. Et pourtant de nombreuses solutions existent, des travaux parfois simples, pas nécessairement très couteux et qui peuvent fortement améliorer la performance énergétique d’un bâtiment.

C’est ce que l’AQC, avec l’appui de l’association Ekopolis a voulu démontrer dans ce guide, en valorisant 12 enseignements issus de l’analyse et de la synthèse des retours d’expériences observés depuis 2010 dans le cadre du Dispositif REX Bâtiments performants.

Parmi les solutions mises en avant, photos à l'appui : rendre étanche à l'air des conduits inutilisés, de cheminée ou de vide-ordures ; isoler les cages d'escalier ; désolidariser de la façade les murs de refend, cloisons et planchers ; ou encore isoler les parties du bâtiment sur l'héberge ou les éléments creux. Le guide rappelle également l’enjeu de réaliser un bon diagnostic et de se fixer des objectifs réalistes, car dans certains bâtiments, le kWh d'économie peut coûter très cher. Un document à consulter impérativement qui s’adresse tout autant aux maitres d’ouvrage qu’aux entreprises du bâtiment.

Guide "Amélioration de la performance thermique du bâti ancien - 12 enseignements à connaître »

Partager cette page :
Actualité précédente
Actualité suivante