15 juin 2018

Quand le radiateur se transforme en serveur !

Et si on utilisait la chaleur dégagée par les serveurs informatiques pour le chauffage domestique. C’est l’idée que porte avec succès la startup parisienne Qarnot Computing.

Les datas centers consomment aujourd’hui 4% de l’électricité environ mondiale. Non seulement, ils coûtent cher en électricité et mais en plus ce sont de gros émetteurs de gaz à effet de serre. Qarnot, une start-up parisienne a eu la bonne idée de connecter cette problématique à celle du chauffage domestique en développant une solution à double détente : le serveur-radiateur et la promesse d'un chauffage très économique.

Une énergie presque gratuite !

Les fondateurs de Qarnot ont imaginé des serveurs déportés dans les habitations, qui n’ont plus besoin d’être refroidis. Plutôt que d’avoir un ventilateur et un système de refroidissement, le chaud généré par les processus informatiques sert à chauffer une surface habitée via un radiateur, le QH-1. Le logement doit être simplement connecté à la fibre, pour accueillir des serveurs de calcul qui travailleront à distance pour des entreprises, des banques, ou encore pour l'industrie de l'image 3D... L'utilisateur n’a rien à gérer !  la machine est d'abord un radiateur design, dont on peut régler la puissance. Il peut chauffer jusqu’à 30 m² dans un bâtiment répondant aux normes modernes d’isolation. La chaleur produite est dite “à forte inertie”, et dégage une chaleur douce : homogène et stable, diffusée harmonieusement dans la pièce. Elle assure donc un confort maximum et une sensation agréable, comparable à celle d’un chauffage central. Si l’énergie est gratuite, le prix du radiateur est de l’ordre de 2500 euros environ. Un coût qui peut être amorti en partie par le remboursement par Qarnot de la consommation électrique de chaque serveur mesurée en temps réel.

Mais Qarnot n’en a pas terminé avec l’innovation. La startup va encore plus loin avec un nouveau modèle de radiateur qui vient de sorti, le QC-1, un crypto-radiateur qui permet de chauffer tout en générant des (crypto) revenus. Dès lors que le radiateur est en fonctionnement, 2 cartes graphiques chauffent efficacement en minant des crypto-monnaies grâce à un logiciel pré-installé. Le coût de ce radiateur très geek : 3000 € !

En savoir +

Partager cette page :
Actualité précédente
Actualité suivante