01 février 2022

Moisson d'innovations

Le concours d’innovation d’ENERGIE SPRONG qui s’est tenu lors du salon BEPOSITIVE a tenu toutes ses promesses, avec l’exposition de solutions innovantes capables de booster l’industrialisation de la rénovation. Petit tour d’horizon de ces pépites !

Après une première saison du concours en 2020 consacrée au développement de solutions hors-site indispensables à la massification des rénovations, la deuxième saison s’est concentrée sur trois marchés à forts enjeux : les bâtiments éducatifs, la maison individuelle et les bâtiments de logements collectifs, en explorant le développement de 3 types de solutions : des façades isolées préfabriquées, des kits de solutions complètes et des solutions de gestion de l’énergie par les usagers. 
Avec 21 équipes en lice, toutes parrainées par des bailleurs, le concours a mis en lumière l’énorme potentiel d’innovation des industriels, architectes, bureaux d’études  et entreprises de pose, majoritairement des PME et pour beaucoup françaises, pour rénover mieux, moins cher et avec une moindre empreinte carbone.

L’innovation joue l’hybridation 

Les solutions qui ont été lauréates ont en commun d’hybrider non seulement les matériaux, mais aussi « low tech » et « high tech », avec pour effet un optimum sobriété matière / prix / empreinte environnementale. 
Comme par exemple, le « caisson fenêtre » proposé par l‘équipe Toerana / Solener / Dubois / Lapierre, adapté aux bâtiments patrimoniaux qui comprend des équipements de génie climatique et des isolants biosourcés. Ou encore le « mur manteau » proposé par le groupement Vestack /Weber / PelegrinArchitecte / Aldes / SoLab réalisé en bois puis enduit par un isolant, dans lequel peuvent être intégrés une ventilation double flux, mais aussi d’autres fonctionnalités comme de l’éclairage, des détecteurs de présence ou de la sonorisation. Une solution qui garantit non seulement un très faible impact environnemental, mais aussi une grande rapidité de conception grâce à une prise de mesure digitale et automatisée en BIM.

Du côté des maisons individuelles, l’hydridation est aussi de mise avec, par exemple, le projet développé par l’équipe Bim’Steel / TribuEnergie / Synerpod / PADW qui habille la maison d’une enveloppe en acier léger et autoportante, mixée avec des isolants biosourcés et un module énergétique extérieur livré prêt à l’emploi et prêt à installer pour la ventilation, le chauffage et l’eau chaude sanitaire. Avec en prime, des composants intégralement recyclables et démontables s’inscrivant dans une démarche d’économie circulaire.

Plus technologiques, les innovations récompensées pour rendre les occupants acteurs de leur consommation d’énergie placent au premier plan la simplicité d’usage et de mise en place, à l’image de la solution développée par Ogga, Eco-Touch, basée sur l’intelligence artificielle, qui généralise les économies d’énergie lors des périodes de sommeil et d’absence et s’adapte aussi bien en neuf qu’en rénovation. Installée en moins d’une heure, cette solution sans fil, sans pile et sans besoin d’accès à internet, peut être interconnectée à l’échelle de l’immeuble et fournir des services au gestionnaire.

Passer de l’in-vitro à l’in-vivo : un pari déjà réussi !

L’enjeu est désormais de déployer ces solutions sur le marché, en profitant de l’effet du concours, qui favorise l’identification par les maitres d’ouvrage de ces innovations, ou permet d’accéder à des soutiens financiers pour affiner le développement. Comme le rappelle Sébastien Delpont Directeur de Greenflex et organisateur du concours, « notre objectif est de donner de la visibilité aux industriels et constructeurs. Plus la demande pour ces solutions sera grande, moins elles seront coûteuses. Nous déployons l’approche dans différents segments du parc immobilier. C’est la raison pour laquelle, nous avons, pour cette édition, créé la catégorie bâtiment éducatif. Il est important de démontrer que des solutions peuvent être développées pour industrialiser la rénovation de ces bâtiments ».
Et les exemples sont déjà nombreux d’entreprises lauréates de ce concours qui aujourd’hui les mettent en œuvre sur des chantiers, à l’image de Néolife avec ses bardages biosourcés, de Synerprod dont les modules énergie ont bénéficié de soutiens dans le cadre de France Relance ou encore de Techniwood qui déploie sa solution panobloc sur de nombreuses rénovations, dont très récemment une opération labélisée Energie Sprong pour l’Opac de Savoie. Pour ne citer qu’eux !

Retrouvez tous les lauréats du concours de l’innovation 2021 sur 
Energiesprong.fr

Partager cette page :