20 mai 2019

La maintenance prédictive selon Chaffoteaux et Logista Hometech !

En février dernier, lors du salon BePOSITIVE, l’atelier sur la maintenance prédictive avait attiré un large public. Benoit Lecornu, Connectivity Product Manager chez Chaffoteaux et Romain Boucher, Ingénieur d’Affaires chez Logista Hometech, société de maintenance qui accompagne l’industriel dans le déploiement de ses nouvelles solutions, partagent leur vision de la maintenance prédictive.

La marque Chaffoteaux qui appartient au groupe italien Ariston Thermo est une des pionnières en matière de chaudières connectées. Avec une offre qui se décline autour de 2 services, le télécontrôle pour l’usager qui lui permet de piloter sa chaudière à distance et le télédiagnostic via la plateforme ChaffoLink Manager, un service réservé aux professionnels. Lancée en 2015, cette solution permet d’alerter l’installateur en cas de dysfonctionnement et d’intervenir à distance, lorsque la nature de la panne le permet. C’est de la maintenance préventive. « Avec environ 60 % des chaudières connectées supervisées par des mainteneurs, le parti pris de Chaffoteaux était de lancer une offre qui leur était dédiée. L’objectif étant de leur donner de nouveaux outils efficaces de pilotage de leur activité. » explique Benoit Lecornu.


De nouveaux outils de pilotage au service de la maintenance préventive

Crédit photo Logista HometechAvec 1200 collaborateurs, la société de maintenance Logista Hometech est présente sur la quasi-totalité du territoire national. Romain Boucher explique comment ils ont exploité ChaffoLink dès 2015 « Nous nous sommes très vite appropriés cette plateforme pour le suivi du parc. Lorsqu’une panne intervient, nos experts de la hotline se connectent à la chaudière via ChaffoLink, posent le diagnostic, voient s’ils peuvent résoudre le problème à distance et si ce n’est pas possible, un technicien se rend sur place avec la bonne pièce à changer. Une intervention bien plus efficace avec une seule visite. Parallèlement nous y avons greffé notre logiciel métier pour pouvoir proposer de nouveaux services à nos clients professionnels, les bailleurs sociaux et les gestionnaires immobiliers. En posant d’autres capteurs, nous avons élargi les données récupérées au taux d’humidité, à la ventilation, à la VMC connectée. Chaffoteaux est pour Logista Hometech une brique dans un ensemble de solutions et services que nous construisons ».


Démocratiser la maintenance prédictive

Chaffoteaux travaille depuis quelques années au développement de la maintenance prédictive qui a pour objectif d’éviter les pannes par l’analyse continue du fonctionnement de l’équipement et l’exploitation d’algorithmes. Benoit Lecornu précise « Nous investissons énormément en R&D pour fournir une solution efficace à nos installateurs mainteneurs. Cependant son développement reste lié à deux facteurs clés, l’Intelligence Artificielle (les algorithmes) et le parc installé qui nécessite une taille critique pour pouvoir tirer des modèles. Un autre enjeu sera donc de connecter le parc déjà installé puisque ChaffoLink est compatible avec les chaudières fabriquées depuis 2012. Ainsi le nombre de chaudières sera conséquent et les pannes qui surviendront significatives. Nous pourrons alors mettre au point des algorithmes fiables. Notre offre de maintenance prédictive sera lancée d’ici à 2 ans ». Aujourd’hui les coûts de développement de la maintenance prédictive sont conséquents, mais demain tous les acteurs pourront s’en emparer. Pour Benoit Lecornu :

​Si tout le monde s’y met, il y aura une progression du parc et une baisse des coûts grâce à une économie d’échelle. Une démocratisation possible de la technologie !


Des interventions moins nombreuses et plus efficaces

« Nous allons pouvoir rendre un meilleur service. Des pannes, il y en aura toujours. Mais la maintenance prédictive évitera les dépannages inutiles, ceux qui sont sans valeur ajoutée et qui ne nécessitent pas une vraie compétence technique. Nous allons pouvoir nous concentrer sur notre cœur de métier », annonce Romain Boucher. Des interventions anticipées, mieux organisées, c’est un gain de temps et d’argent pour les mainteneurs. Mais, c’est également l’assurance d’une meilleure relation clients, avec davantage de conseil et de proximité et bien sûr une meilleure fidélisation, renforcée par un lien contractuel limitant les changements de prestataires. Enfin, Romain Boucher ajoute :

La connectivité va aussi pouvoir délivrer de nouveaux indicateurs qui permettront de détecter les mésusages des clients, avec à la clé moins d’usure, des économies d‘énergie et un rendement maximum des équipements

Crédit photo Logista Hometech

Crédit photo Logista Hometech

​Un confort psychologique et des économies pour les usagers

Demandeurs d’un confort maximal, les usagers voient tout l’intérêt de la maintenance à distance : moins de pannes, un prestataire prévenu en temps réel, l’assurance d’un vrai service avec une traçabilité de la prise en charge en temps réel à l’instar d’une livraison colissimo par exemple. C’est un vrai confort psychologique pour eux avec une proximité renforcée avec le mainteneur. Cependant, deux freins usagers ont été identifiés. Le premier lié à la problématique de la connectivité d’une façon générale et plus particulièrement la gestion des données personnelles, sujet sensible aujourd’hui. Mais, les bénéfices sont si importants que ce frein pourrait être facilement levé. Pour Romain :

C’est du service contre des données. Nous n’avons eu jusqu’à présent que 5% de refus, sur les 2000 installations réalisées via ChaffoLink. Nous sommes transparents et les clients savent qu’ils peuvent couper le flux de leurs données à tout moment.

Le deuxième frein est d’ordre psychologique. La maintenance prédictive, c’est réparer une panne avant qu’elle n’intervienne. Et l’usager s’interroge, pourquoi payer alors qu’il n’y a pas de panne ? Y aurait-il eu une panne ? Les usagers veulent aujourd’hui que les prestataires se déplacent chez eux. Ce frein à court terme pourrait être rapidement levé lorsque les bénéfices de la maintenance prédictive auront été compris.


Nouvelle maintenance, nouveaux métiers

Pour Benoit Lecornu : « La maintenance prédictive devrait susciter beaucoup d’effervescence et d’émulation. De nombreux acteurs seront impliqués dans cette mutation : les énergéticiens, les mainteneurs, les fabricants, avec une tendance forte au développement du service aux usagers. » Il ajoute d'ailleurs :

 Le marché tout entier devra passer d’une logique produit à une logique service. La valeur service s’ajoutant à la valeur produit, fera progresser la valeur totale du marché

Et Romain Boucher de compléter : « Avant l’industriel vendait un produit et l’usager devait se charger de l’entretien, il devra désormais intégrer cette notion de service et la déléguer en garantissant un accompagnement de qualité pour les mainteneurs.»

Et si les chaudières intelligentes, c’était pour après demain !

Benoit Lecornu  conclut « Dès que la première étape de la maintenance prédictive aura été finalisée, nous pourrions alors imaginer une chaudière intelligente dans les foyers, une chaudière qui s’autorèglerait et s’autoréparerait en local après avoir analysé elle-même son environnement, ses besoins et ses dysfonctionnements ».

 Crédit photo Logista Hometech

Partager cette page :
15 mai 2019

« E+C-, c’est beaucoup d’ingénierie… et de bon sens »

Précurseur de la prise en compte du carbone dans la construction de bâtiments, Bouygues Bâtiment France Europe alimente les réflexions sur cette RE, grâce à de nombreux retours d’expériences. Entretien avec Guillaume Carlier, Directeur RSE.
Lire la suite
23 mai 2019

Vidéo du mois : l'énergie verte grâce aux animaux

La filière biomasse est à l’origine de 65% de la production actuelle d’énergie renouvelable. Si le biogaz n’en représente que 2 %, son potentiel est très important. C’est le cas avec ce reportage de FUTUREMAG qui a pris l’exemple du Zoo de Beauval…
Lire la suite

© 2017 tous droits réservés. Mentions légales