20 mars 2019

Gagner la bataille de la transition énergétique

Accompagner les filières et être un acteur de la transition énergétique est la raison d’être de BEPOSITIVE. Si le chemin pour parvenir à un monde décarboné est jalonné d’enjeux complexes, à travers cette édition 2019, le Salon a prouvé le dynamisme de l’ensemble de la chaîne et poussé avec conviction certaines solutions et sujets prometteurs : digital, formation, hydrogène, éclairage …


Le digital, clef de voûte de l’optimisation énergétique

Le digital a pris toute sa place sur BePOSITIVE avec une très grande majorité des 651 exposants proposant des solutions connectées, tous secteurs confondus et un programme de tables rondes, conférences et plateaux TV largement consacré à ce sujet.

Tandis que le développement des ENR s’accompagne d’une hybridation des technologies, avec des solutions combinées, le numérique devient en effet incontournable, pour gérer les productions décentralisées, piloter les appareils, effectuer du monitoring, faire de la maintenance prédictive, et même stocker l’énergie autoproduite et non consommée dans le cloud… Les innovations ne manquent pas et toutes intègrent cette dimension connectée.

« Le numérique dans le bâtiment ouvre d’infinies possibilités de services aux usagers, dont bien sur la maîtrise des consommations énergétiques »

Emmanuel François, Président de la Smart Building Alliance.

Le mot clé : l’interopérabilité. Une exigence qui mobilise tous les industriels résolus désormais à faire évoluer leurs protocoles propriétaires pour proposer des systèmes ouverts capables de communiquer avec d’autres. Cette montée en gamme sur l’interopérabilité, bien visible sur le Salon, s’accompagne de l’émergence de nouveaux métiers dont celui d’intégrateur, véritable tiers de confiance, chargé de veiller à la compatibilité des systèmes numériques et de gérer l’intégration de services.

La transition énergétique sera donc digitale ou ne sera pas, un crédo porté par le Président de AURA Digital solaire, Pascal Richard :

Le digital permet de gérer la question de l’intermittence d'un solaire devenu compétitif et d’assurer l’équation électrique en temps réel ; il permet au cœur des métropoles comme en plein désert une gestion d’actifs collaborative et efficace ! 


La nécessaire montée en compétence des acteurs

C’est une exigence clef et une conviction forte de BePOSITIVE : la transition énergétique et numérique et la perspective de la RE 2020 bousculent les modes de faire. Les acteurs, à tous les niveaux, doivent évoluer, se former, expérimenter les solutions.

Véritable laboratoire au cœur du salon, la Maison BePOSITIVE n’a pas désempli.  Avec un parcours en 6 pôles : étanchéité à l’air, ventilation, menuiserie, solaire, isolation et conception, les visiteurs ont pu tester, réaliser, questionner ou encore faire le lien entre une maquette BIM et un chantier de pose. Comme le rappelait justement Sabine Basili, directrice du programme PACTE (programme d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique) : « Un bon produit ne suffit pas, si sa pose est déficiente, les performances seront réduites. »

Pour relever le défi de la formation, le PACTE a développé toute une palette de solutions innovantes. Présentées sur le Salon, certaines ont déjà séduit les professionnels, à l’image du MOOC « Rénovation performante », porté par l’ASDER, centre de formation de Chambéry qui a réuni plus de 15 000 participants. Le pilote du dispositif, Rémi Cognet soulignait à juste titre « ce n’est pas l’accumulation de solutions performantes qui fait la performance d’un bâtiment, mais la performance des interactions entre ces solutions ». 


"Ce n’est pas l’accumulation de solutions performantes qui fait la performance d’un bâtiment, mais la performance des interactions entre ces solutions ».

Rémy Cognet, ASDER

La transition énergétique c’est aussi apprendre à travailler avec les autres !



Des voies d’avenir à travers des solutions et technologies nouvelles 

Avec l’APHYPAC, l’ADEME et les H2 Meetings by HyVolution, le Salon a fait de l’hydrogène, un enjeu fort de l’édition 2019. Cette énergie de synergie progresse à grande vitesse, boostée par le Plan National Hydrogène. Ses applications sont multiples dans les transports, l’industrie, la cogénération mais aussi dans le stockage des productions d’ENR intermittentes. L’intérêt de ce vecteur étant sa capacité à stocker les énergies ENR sur des temps longs, les mobiliser au moment nécessaire et contribuer à la flexibilité des réseaux.

De belles innovations ont été révélées sur BePOSITIVE comme ce hub intelligent Smart Energy Hub développé par la société Sylfen qui combine stockage des surplus par un mix batteries/ hydrogène, pilotage des flux et production d’énergie additionnelle à l’échelle d’un bâtiment ou bien la technologie de production d’hydrogène décarboné à partir de biomasse de la société Haffner. Sans oublier les applications présentées en live, dont des véhicules et un groupe électrogène à l’hydrogène  de Powidian ! 

Autre levier majeur de la transition énergétique, l’éclairage qui, comme le rappelait Julien Arnal, président du Syndicat de l’éclairage, représente 10 % de la consommation énergétique nationale. Porté par la montée en puissance de la technologie LED, c’est donc un levier clef d’économies d’énergies qui justifie d’être pris en compte dans la prochaine RE 2020. Au cœur de BePOSITIVE, le salon Lighting Days a démontré qu’au-delà des économies d’énergies, l’éclairage est en tant que tel une filière à fort potentiel d’innovation. Le LIFI mais surtout les systèmes de capteurs intégrés ouvrent la voie à des possibilités multiples d’exploitation des datas collectées pour concilier confort, sécurité et services aux usagers. La ville intelligente et durable se fera en lumière !

Rendez-vous en février 2021 pour la prochaine édition du salon BePOSITIVE!
 

Partager cette page :
12 mars 2019

Ce qu’il ne fallait pas manquer de BePOSITIVE 2019 !

Découvrez notre sélection d’articles de presse consacrés au Salon de la transition énergétique et numérique des bâtiments et des territoires…
Lire la suite
25 mars 2019

Place à l’innovation !

La transition énergétique et numérique passe nécessairement par l’innovation, une innovation dynamisée aujourd’hui par le décloisonnement des filières. Zoom sur trois tendances qui ont marqué le salon : l’IA et le digital qui boostent tous les secteurs, les matériaux biosourcés, mais aussi les technologies low-tech.
Lire la suite

Abonnez-vous à notre news !

Pour recevoir notre newsletter marché sur les actualités clés de la filière, merci de compléter le formulaire suivant :

© 2017 tous droits réservés. Mentions légales