information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus cliquez ici

SUNCHAIN, l’alliance de l’énergie solaire et du numérique

Face à la baisse des prix du photovoltaïque et au développement des technologies numériques, l’autoconsommation solaire prend son envol et va devenir très vite un véritable levier pour tout le marché de l’énergie solaire. Les installations d’autoconsommation collective seront un enjeu important dans cette nouvelle étape du photovoltaïque.

Entretien avec Christophe Courtois, Président de SUNCHAIN, une startup qui va révolutionner l’autoconsommation avec des services totalement innovants.

Copyright : Sunchain

L’autoconsommation solaire est un sujet central dans la transition énergétique, comment SUNCHAIN répond-elle à cet enjeu ?

Créée en mai 2016, SUNCHAIN a été sélectionnée en juillet dans le cadre d’un appel à projet lancé par le Ministère de l’Écologie pour intégrer la Green Tech verte, une « communauté à la confluence du numérique et de la transition énergétique ». Cet incubateur doit permettre à des startups du domaine de l'énergie et du digital de relever le défi de la transition énergétique. SUNCHAIN œuvre quant à elle sur la mise en place concrète de nouveaux schémas de consommation et production d’énergie solaire à travers les réseaux électriques.

Le système mis au point par SUNCHAIN va exploiter la production solaire à différents niveaux. Les propriétaires d’une installation solaire en autoconsommation pourront utiliser leur excédent de production d’énergie sur un autre lieu de consommation : un autre bâtiment ou bien une borne de recharge pour véhicule électrique. Dans les installations collectives, cet excèdent sera exploité sur l’ensemble des logements de façon mutualisée. C’est une excellente solution pour utiliser son excédent en itinérance et réduire la facture électrique. Il s’agit là d’une réelle innovation dans le monde de l’autoconsommation collective. La seule offre existante sur le marché à ce jour.


Pouvez-vous parler de la technologie qui permet de développer ce service ?

Ce service a été rendu possible grâce à la blockchain qui va certifier toutes les transactions sans tiers de confiance. C’est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. C’est comme si un livre de compte était ouvert en permanence. La blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création.

Grâce à cette technologie, il est possible de faire cohabiter plusieurs réseaux privés sur le réseau public. On va ainsi passer de l’autoconsommation individuelle à une autoconsommation collective avec une mutualisation de la production et de la consommation qui s’appuiera sur des profils d’utilisateurs différents.


Comment expliquez-vous la montée en puissance de l’autoconsommation ?

Déjà dans les années 2000, les utilisateurs demandaient à pouvoir bénéficier de systèmes d’autoconsommation mais les technologies de l’époque ne le permettaient pas. Avec la baisse des coûts du photovoltaïque, cette demande est à nouveau à l’ordre du jour, avec des technologies numériques qui permettent aujourd’hui d’y répondre.

C’est un nouveau mode de consommation qui prend de l’ampleur et qui va tirer tout le marché du photovoltaïque. A tel point qu’une ordonnance relative à l’autoconsommation d’électricité a été publiée 27 juillet 2016. Elle introduit officiellement le concept d’autoconsommation et encadre son déploiement.


A qui s’adresse votre offre et comment intervenez-vous ?


Copyright : Sunchain

Ce service s’adresse aux professionnels, aux collectivités ou encore aux bailleurs sociaux. SUNCHAIN peut intervenir de deux façons. Soit en amont du projet, avec une mission d’étude et de formalisation du projet d’autoconsommation, soit une fois le projet défini, en tant que prestataire de service en lien direct avec ENERDIS.

Ainsi, nous avons travaillé en 2016 directement avec le Conseil Départemental des Pyrénées Orientales pour l’installation d’un système d’autoconsommation sur 15 bâtiments publics. Le projet sera opérationnel au 1er semestre 2017. Ou encore nous collaborons avec un bailleur social en Occitanie. Une centaine de logements sont concernés. Nous profiterons du Salon Bepositive pour faire connaître notre offre au travers de nos 3 schémas d’utilisation aussi bien auprès des prescripteurs que des clients directs.

RETOUR AUX ACTUS  SALON BePOSITIVE